L'ergothérapeute : rééducation autonomie vie quotidienne

L'ergothérapeute, Madame Laura GRIECO, intervient auprès des résidents à la maison de retraite Prosper MATHIEU le mercredi et le jeudi de 09h30 à 17h30 ainsi que le vendredi de 09h00 à 12h30.

Cette profession paramédicale a pour but d’aider les personnes en situation de handicap physique ou psychique tout au long d’un processus de rééducation, de réadaptation ou de réinsertion, avec comme objectif de leur permettre de maintenir, de récupérer ou d’acquérir la meilleure autonomie possible dans leur vie quotidienne. Le rôle de l'ergothérapie est d’aider la personne à faire des gestes/activités qu’elle ne peut plus faire seule en adaptant l’activité ou en lui conseillant une aide technique.
C’est aussi un rôle de conseil au niveau des équipes de soins afin de mettre en place une prise en charge de la personne la mieux adaptée.

Son intervention se fait au niveau de :

- LA STIMULATION DANS LES AVJ (Actes de la Vie Journalière):
Elle se traduit tout d’abord par un bilan d’autonomie permettant de faire ressortir les problèmes rencontrés par le résident dans certaines activités spécifiques (toilette, habillage, repas, …).
L'ergothérapeute analyse les troubles de chacun afin d'évaluer la rééducation, la mise en place d'une aide technique et d'un aménagement spécifique. Dans le cas d’une rééducation, l’ergothérapeute va effectuer une prise en charge du résident et définir un protocole d’action pour l’équipe soignante. Celui-ci sera réévalué et réajusté si nécessaire.
La stimulation dans les actes de la vie journalière a pour objectif de maintenir le plus longtemps possible les capacités du résident, elle s’inscrit dans son accompagnement individualisé.


- L’ATELIER MEMOIRE:
Les problèmes de mémoire sont fréquents chez la personne âgée. Ils peuvent être dus au vieillissement cognitif normal et au manque de stimulations mais aussi à une pathologie (maladie d’Alzheimer, démence sénile, …) ou à des perturbations d’ordre psychologique et/ou affective.
La mémoire demande à être stimulée individuellement et collectivement.
Le but de cet atelier est principalement de stimuler, développer et renforcer les mécanismes de base de la mémoire. Pour cela, nous allons établir un cadre précis (lieu, horaire, groupe, …).
Lors des ateliers mémoire les différentes mémoires sont tour à tour stimulées:
    -évocation de souvenirs personnels anciens (mémoire épisodique) à partir de l'observation de vieux objets;
    -stimulation de la mémoire sémantique générale à partir d'activités sur la cullture générale;
   -stimulation de la mémoire à court terme à partir de jeux nécessitant la saisie, la rétention puis la restitution de l'information...
Le matériel utilisé est donc varié et attractif pour optimiser la motivation, créer et maintenir l’intérêt. Ces exercices sont basés sur des informations verbales et/ou visuelles.
L’intérêt du groupe pour cet atelier est de développer les contacts, les échanges entre les résidents.

- LA BALNEOTHERAPIE:
Cette thérapie est rendue possible par la présence d’une salle de bains aménagée à cet effet dans notre structure. Elle permet la prise en charge du résident en individuel afin de réaliser une rééducation spécifique définie dans son accompagnement individualisé.
Son but sera soit : 
- une rééducation physique, c’est-à-dire permettant un travail adapté à la pathologie du résident, à ses déficits moteurs,...
- une aide relative au confort et au bien-être du résident par l’intermédiaire d’un bain dans une salle de bain aménagée selon le concept Snoezelen permettant relaxation et éveil sensoriel de la personne.

- L'ATERLIER GYMNASTIQUE DOUCE:
Lors de cet atelier en groupe les capacités physiques et motrices des résidents sont stimulées. Les chutes étant fréquentes chez les personnes âgées, un travail de l'équilibre est également effectué ainsi qu'un apprentissage des relevés du sol.

- LES ATELIERS THERAPEUTIQUES:
Ces ateliers en petit groupe sont variés (cuisine, courses, jardinage...) et permettent de stimuler certaines capacités (orientation spatiale, planification, mémoire...) bien définies en fonction de l'activité choisie.

- LE PASA (Pôle d'Activités de Soins Adaptés):
L’ergothérapeute intervient aussi à 50% au sein du PASA.
La prise en charge des patients se fait à la journée avec une participation dans les activités de la vie journalière ainsi que par d’autres activités plus spécifiques soit en groupe, soit en individuel.
Son but est le maintien des capacités restantes (capacités physiques mais surtout psychique et mnésique) le plus longtemps possible.
C’est une stimulation de tous les moments de la journée : toilette, repas adaptée aux possibilités de chacun. Cette stimulation sera aussi plus spécifique par la mise en place d’atelier avec des buts bien définis.
- atelier mémoire soit en groupe soit en individuel afin de stimuler les mécanismes de la mémoire en fonction des bilans effectués au préalable.
- atelier équilibre ou gymnastique douce en groupe afin de créer des échanges entre les patients mais aussi de stimuler leurs capacités physiques et motrices par des exercices adaptés. 
- ateliers thérapeutiques individuels ou en petit groupe mettant en fonction certaines capacités bien définies par des activités spécifiques le plus souvent manuelles ;
La participation de chaque résident à tel ou tel atelier est définie par toute l’équipe de soins, en fonction des besoins spécifiques de chacun et des résultats des bilans réalisés régulièrement. Les objectifs en sont redéfinis si nécessaire.